Comment la 1ère puissance mondiale en est-elle arrivée à confier sa destinée à un ignare de cet acabit ?

Comment la 1ère puissance mondiale en est-elle arrivée à confier sa destinée à un ignare de cet acabit ?

Opinions
Comment la 1ère puissance mondiale en est-elle arrivée à confier sa destinée à un ignare de cet acabit ?
Donald Trump

Si la question est de savoir si des politiques irresponsables ont fait de Haïti un Etat en déconfiture chronique et gangrené par une insécurité insoutenable, la réponse c’est OUI.

S’il nous est demandé si les pays africains, dans une grande majorité, sont dirigés par des barbares, despotes, dictateurs, d’autocrates, pilleurs de deniers publics, d’incapables, d’assoiffés de pouvoir, de piètres dirigeants, la réponse c’est un grand OUI.

Enfin, si la question est : plusieurs Etats africains connaissent-ils une gestion publique médiocre, voire inadmissible ? Là aussi c’est OUI.

De là à entendre un Donald Trump traiter nos Etats de « trous à rats » ou de « pays de merde », aucune excuse n’est permise pour qualifier ce petit monsieur de raciste, de xénophobe et d’ignare. La presse américaine, avant et pendant les élections avait alerté l’opinion à propos justement des tares politiques, du manque abyssal en culture générale et de l’ignorance de la dialectique du futur président. Les Américains en avaient-il autant assez des présidents cultivés et maitrisant convenablement la chose politique pour se faire conduire par un énergumène pareil ?

Les Washington, Jefferson Abraham Lincoln, Franklin Delano Roosevelt, Dwight David Eisenhower, J.F. Kennedy, Ronald Reagan se sont certainement retournés plus d’une fois dans leurs tombes.

Pourquoi aucune circonstance atténuante n’est admise pour Tump ? Déjà pendant sa campagne présidentielle, il avait proféré des injures abominables et affiché un mépris tout aussi méprisable à l’endroit des Noirs et/ou Africains. Loin d’être des masochistes, nous rappelons, pour mémoire, quelques un des ses propos :

« Certains africains sont des imbéciles, paresseux, bons qu’à manger, faire l’amour et voler ».
« Les Afro-américains sont très paresseux. Le mieux qu’ils puissent faire c’est vadrouiller dans les ghettos, déplorant la façon dont ils sont discriminés. Ce sont les gens dont l’Amérique n’a pas besoin. Ils sont les ennemis du progrès. »

Enfin, « Pour moi, la plupart de ces pays africains devaient être colonisés à nouveau pour un autre 100 ans parce qu’ils ne savent rien sur le leadership et l’auto-gouvernance ».

Donald Trump connaît-il l’histoire de son propre pays ? A-t-il un petit soupçon de connaissance en géopolitique ? C’est à cet ignare inqualifiable que les Américains ont confié leur bouton nucléaire ? Finalment, ne devrions-nous pas plutôt nous préoccuper du sort des Américains eux-mêmes ? Un peuple aussi puissant, distingué, respecté et digne, se fait gouverner par un si piètre président, ignorant et incompétent ; il y a vraimenr de quoi se poser des questions.

L’Amérique de Donald Trump est un « merdophile ». Quand ils vont allègrement plonger leurs mains dans des Etats dégoulinant de « merde » pour ramasser des fèves de cacao, des grains de café ou des minerais rares, comment pourrait-on la qualifier autrement ?

Les « trous à rats », les « Etats de merde », les USA en créent partout ou y contribuent en tout cas. L’Afghanistan, la RDC, l’Iraq, la Libye, Le Honduras, etc., que Trump nous insrtuise – encore faut-il qu’il dispose des capacités minimales – sur la responsabilité des USA dans l’état actuel de ces pays.

Assez de se faire traiter de tous les noms d’oiseau par un moins que rien !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *